Gaming en général

Crash Drive 3 : un jeu déjanté dans l’esprit de Rocket League

M2H, le développeur de Verdun sorti en 2015, lance une suite à son titre de « course » automobile, Crash Drive 2, qui s’intitule fort logiquement Crash Drive 3, une sorte de monde ouvert où les véhicules planent plus qu’ils ne touchent le sol. Découverte.

C’est un titre plein de surprises. N’étant pas connaisseur des précédents opus, je débarque sur Crash Drive 3 dans un gameplay complètement explosif. On évolue dans un monde ouvert, et surtout multijoueur, dans lequel le joueur doit participer à des événements qui ont lieu de manière régulière (environ un événement toute les 3 minutes). Courses, police contre voleurs, cascades, capture de couronne, maitre de la vallée, voici un exemple des 10 activités proposées. Mais vous n’êtes pas obligés d’y participer. Vous pouvez faire du level-up dans le terrain ouvert en récupérant des pièces, en faisant des figures sur les nombreux tremplins et looping prévus à cet effet, ou en cassant du décor.

Après avoir récolté vos premiers dollars, vous aurez accès à un large éventail de voitures dans votre garage. Engins que vous pourrez améliorer par la suite, chacun ayant ses propres caractéristiques (tenue de route, vitesse max, nitro, etc.). La rapidité du jeu et les envols permanents n’est pas sans rappeler Rocket League. Les habitués de ce dernier se sentiront comme des poissons dans l’eau au volant des bolides. Sauf qu’ici, le terrain est presque sans limite. La fiche steam du jeu est d’ailleurs claire à ce sujet : « Chevauchez une fusée jusqu’à la lune, prenez d’assaut le château royal dans la forêt, entrez au saloon dans les canyons du Far West ou vivez les plaisirs du dérapage sur la neige arctique. Ou que diriez-vous d’un voyage relaxant sur un ferry en partance pour les tropiques… Vous pensez finir d’explorer ce monde un jour ? »

Et dans ces grandes étendues, vous croiserez toujours des joueurs, et pour cause c’est le principe même du jeu : le multijoueur. Pour s’assurer d’avoir suffisamment de participants, Crash Drive 3 est cross plateforme. L’icône d’un clavier (PC), d’une Xbox, d’une Switch, ou d’une PS4 s’affiche sur le côté gauche du nom des joueurs. Il est toutefois possible de jouer hors connexion sur une campagne solo, mais le fun est nettement moins présent.

Crash Drive 3 est plutôt une bonne surprise et… son prix aussi : moins de 13 euros sur Steam, mais également sur Xbox One (Xbox Series S/X) et Nintendo Switch, au moment où j’écris ces quelques lignes. (19,99$ pour la version PS4/PS5).

Une bonne dose de fun pour les vacances

Note

Voilà un jeu qui a du peps ! De l'action en permanence, des challenges à relever en multijoueur avec ou sans ses potes, des idées originales. Vous mélangez le tout et vous obtenez LE jeu qui nous fait oublier le mauvais temps de ce début juillet.

Note utilisateur : 5 ( 1 votes)

Bruno Giacobbé

Créateur d'Univers-simu.com (ex-simulagri.fr). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Passe la plupart de mon temps dans un monde virtuel. Prend un bain de boue sur SnowRunner entre midi et 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Nous n'abusons pas des publicités (enfin si un ptit peu mais c'est pour votre bien). Merci de désactiver votre bloqueur de pub pour nous soutenir.