TramSim

TramSim Munich : devenez pigeon dans un jeu de TramWay

Alors que TramSim, l’original, renommé TramSim Vienne, a su évoluer au fil du temps jusqu’à devenir un jeu jouable, voilà qu’Aerosoft nous pond TramSim Munich, vendu 34,99 €. Il s’agit d’un jeu à part entière et non d’un DLC. Dommage, TramSim Vienne était une bonne base de travail. Avec Munich, l’impression de faire un retour en arrière est flagrant : bug, map mal optimisée et non terminée, traductions aléatoires quand elles sont présentes,… Bref un bon cocktail qui montre que l’éditeur commence à prendre les joueurs pour des pigeons.

tramsim munich 005
Munich, cette ville de dépressifs.

Une version finale aux allures de beta

Le jeu est arrivé à la rédaction 2 semaines avant la sortie, ce 4 novembre. La version estampillée 0.9 ne laissait présager rien de bon. Bug de tous genres, baisses drastiques et aléatoires de framerate sur une configuration musclée, chaines de traduction absentes (du moins pour la version française), didacticiels imcomplets, mode « défi de tram » absent, j’ai préféré attendre l’arrivée en Day One de la version finale avant d’écrire quoi que ce soit. Après le téléchargement d’un patch de 3 Go (sur 14 Go d’installation), rien a changé pour l’utilisateur. La map est toujours aussi vide, certaines parties du décor étant tout simplement non terminées (bâtiments représentés par de simples cubes texturés par exemple), et l’optimisation semble être un mot inconnu chez le développeur ViewApp.

Une finition qui sent l’oignon

Il suffit de placer la caméra sous le sol (oui c’est possible, le sol n’est même pas en collision, pourquoi s’embêter…) pour voir les immeubles et les arbres enfoncés de moitié pour donner une illusion d’avoir des éléments de différentes hauteurs. Sauf que, dans le sol ou non, ces éléments de décor sont calculés et pompent les ressources systèmes, d’où les lags et chargements intempestifs lorsqu’on avance un peu trop vite.

tramsim munich 004
Une des nouveautés : le transport de personnes handicapées.

Les PNJ sont identiques à TramSim Vienne, vides d’expression, répétitifs, et portant le masque à 10 cm du visage lorsque le mode Covid est activé. Nouveauté de TramSim Munich, les usagers handicapés vous demanderont de sortir la rampe d’accès au tramway. Une manœuvre qu’il vous faudra apprendre par vous même sur le pupitre allemand de votre véhicule. Bonne chance, il nous a fallu près d’une heure avant de comprendre.

Doit-on parler des commandes au clavier ? Allons-y, nous ne sommes plus à ça près. Les commandes que vous avez du apprendre sur TramSim Vienne ont été légèrement modifiées depuis, vous obligeant à reconfigurer une partie du clavier. Clavier qu’il faudra passer en Qwerty si vous voulez profiter du mappage à peu près cohérent de base. Mais, est-il normal sur une version finale, d’avoir, DE BASE, des conflits de touches déjà présents ?

Bref, alors que je peste quotidiennement en voyant l’arrivée massive sur Steam de jeu en Early Access, un moyen devenu la norme pour développer un jeu et se couvrir des critiques, TramSim Munich aurait clairement du afficher ce statut ou reculer sa date de sortie à 2 ou 3 mois, histoire de livrer un jeu qui satisfera les joueurs et évitera les nombreuses évaluations négatives qui fleurissent sur Steam.

Retour à la case Beta

Note

Passer de TramSim Vienne à TramSim Munich revient à faire un bond en arrière de 2 ans.

Sur Steam
Note utilisateur : Soyez le premier !

Bruno Giacobbé

Créateur d'Univers-simu.com (ex-simulagri.fr). Joueur de Final Fantasy avant d'être joueur Farming Simulator. Passe la plupart de mon temps dans un monde virtuel. Prend un bain de boue sur SnowRunner entre midi et 2.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Nous n'abusons pas des publicités (enfin si un ptit peu mais c'est pour votre bien). Merci de désactiver votre bloqueur de pub pour nous soutenir.